Nouveau rassemblement

palais

EVEIL CITOYEN 974         Réunit ses membres

 Lundi 23 septembre 2013 – dès 8h30

devant le tribunal de Champ Fleuri

Le nouveau procureur de la république a déclaré « Je viens avec, dans mes valises,  mes propres idées, mes propres méthodes de fonctionnement. Je les mettrai en place ou je les modifierai en fonction du besoin des justiciables. Ce à quoi je ne renoncerai pas, c’est le respect du justiciable. Le respect de la procédure est la garantie des droits du justiciable. »

 En quoi le justiciable est respecté ici à La Réunion où il y a une justice à deux vitesses ? Où est le respect de la procédure dans nos dossiers ? Pourquoi les dossiers qui impliquent auxiliaires de justice ou lobbies financiers ou complaisance des élus sont-ils l’objet d’une instruction qui n’a plus de fin ? Pourquoi ces mêmes personnes condamnables ne sont-ils pas mis en examen ou ne serait-ce qu’entendu par la justice ? Pourquoi les justiciables qui ont entamé des procédures pour se défendre ont-ils à subir les démagogies de certains individus et se retrouvent dans des situations dues à des abus de pouvoir pour essayer de les intimider et de les faire taire ? Qui va arrêter la spirale infernale dans laquelle se trouvent tous ceux qui sont rassemblés ici ?

 Ce lundi, nous interrogerons le procureur sur ces points et nous invitons toutes les personnes victimes, sympathisants… à nous rejoindre.

 Un chapiteau sera installé et nous recevrons les témoignages de tous ceux qui seront présents.

Nous ne craignons pas de souligner les irrégularités répétées qui mettent en cause l’application de la justice, ainsi que certains de ses représentants eux-mêmes, magistrats, huissiers et avocats… quoi qu’ils puissent penser de notre démarche salutaire et civique.

Notre démarche est citoyenne. Nous voulons que les choses changent. Que la justice soit vraiment rendue, avec honnêteté, humanité, équité et rigueur. Et avec diligence. Et qu’elle ait le courage de chasser les escrocs qui encombrent les juridictions et les procédures, en dépit de leur puissance et de leurs réseaux.

Nous continuons d’être rejoints par d’autres citoyens, dont le niveau de conscience et de responsabilité fait qu’ils ne veulent plus supporter l’intolérable.

 EVEIL CITOYEN 974

Déclaration du nouveau Procureur de la République : « Je viens avec, dans mes valises, mes propres idées, mes propres méthodes de fonctionnement. Je les mettrai en place ou je les modifierai en fonction du besoin des justiciables. Ce à quoi je ne renoncerai pas, c’est le respect du justiciable. Le respect de la procédure est la garantie des droits du justiciable. » 

Propos pour le moins sibyllins. Ou subtile prémonition. Autrement dit : Les motifs de cette déclaration devaient être excellemment fondés ! Nous pensons qu’en cas contraire, elle n’aurait pas provoqué autant de réactions outragées, de la part de cette cour de justice qui de l’extérieur ressemble de plus en plus à une basse-cour péi. Les confrères veulent donc virer l’impudent ! Les pleurnicheries offensées, jointes aux jérémiades hurlant aux risques psychosociaux font sourire les victimes habituelles de ce système qui parvient toujours à masquer ses profondes défaillances derrière sa toute-puissance institutionnelle.

Dans quel plat le Procureur a-t-il donc mis imprudemment les pieds ?

Il faudrait se trouver à l’intérieur du système judiciaire pour comprendre la portée exacte de cette agitation de poulailler. Ou alors faire œuvre de sociologue. Hélas, pour risquer une interprétation, nous n’avons que notre analyse à nous de ces fonctionnements, dysfonctionnements, désordres et gâchis auxquels on nous soumet depuis des années. Peut-être pourrions-nous contribuer tout de même à cette compréhension, en invitant les lecteurs de la déclaration du Procureur à une réflexion utile :

Dans un contexte où tout le monde est potentiellement justiciable, il semble approprié de distinguer au moins deux catégories d’intéressés : les justiciables « d’en haut » et les justiciables « d’en bas ». En la circonstance, la déclaration du Procureur pose, implicitement bien entendu, l’hypothèse qu’ils ne font pas tous l’objet du respect identique que les procédures sont supposées leur accorder.

Mais ça, Monsieur le Procureur, nous, nous le savions ! Soyez-en certain ! C’est précisément
ce qui nous fait réclamer justice, et souvent depuis des années ! Et protester collectivement avec Eveil Citoyen 974, contre le fait qu’elle ne semble être rendue ni avec honnêteté, ni avec équité pour tous. Et que tout bien considéré, sauf exception, elle protège outrageusement les puissants de cette île et méprise les faibles, les sans réseau et les sans pouvoir.
Pouvons-nous vous aider de notre douloureuse expérience ? Voyez plutôt :

Première observation :
Un Procureur de la République qui arrive sur cette île, petite société de connivence, doit vite en repérer les structures sociales et économiques, les affinités et les complicités inévitables. Il suffit de feuilleter, n’importe quand, n’importe quel magazine télévisuel pour comprendre que son devoir d’impartialité et de conscience est difficile à exercer pour un magistrat qui s’essuie encore la bouche à l’issue de la réception, du repas ou du cocktail qu’il a partagé la veille en toute fraternité avec le gros zozo en face duquel il se trouve au prétoire et dont il a examiné le dossier non sans la bienveillance qu’on doit à ses égaux : hommes de pouvoir et d’affaires, banquiers, politiciens, membres à un titre ou un autre des structures hiérarchiques qui dominent ici. Le système judiciaire, entortillé dans la toge de sa splendide et supposée indépendance, n’en est-il pas une émanation de fait ? Quelle réelle objectivité peut-on attendre de ces hommes et femmes, par ailleurs magistrats, si aisément emberlificotés dans les accointances et les copinages élitaires de notre minuscule société insulaire ?

Seconde observation :
On n’a jamais vu la classe dominante prendre le risque de se mettre elle-même en état de déséquilibre et d’autodestruction. Sur ce territoire exigu où chacun de ses membres est en relation quasiment familière avec les principaux acteurs socioéconomiques et les élus, la magistrature ne peut courir le danger de déstabiliser le système de pouvoir dont elle est issue et avec qui elle vit en symbiose quotidienne. Quelles que puissent être l’éthique personnelle et l’honnêteté des juges ! Les arguties juridiques et procédurales sont faites pour éloigner ce péril au mieux. Lorsqu’on veut masquer la vérité des choses, il est aisé de les mettre en œuvre. La lutte des membres d’Eveil Citoyen 974 ici présents en est un exemple. L’ensemble de la hiérarchie judiciaire de La Réunion, toutes instances comprises, avec ses auxiliaires avocats, huissiers de justice, greffiers, cabinets comptables, notaires même s’il le faut, connaît parfaitement le fond des affaires. Mais qui pourrait interrompre la chute des dominos des multiples complicités, que la reconnaissance des malversations en cause pourrait entrainer ? Et quelles en seraient les conséquences dans le milieu des élites élues, des élites économiques réunionnaises ? On hésiterait pour moins que ça !

Et ces affaires ne sont qu’une partie des multiples illustrations d’une gangrène profonde de la Justice péi, objet sans doute involontaire des propos du Procureur de la République !Si vous êtes indépendant, honnête et cohérent, Monsieur le Procureur, et si vous allez jusqu’au bout des choses, alors vous pouvez compter sur nous :
Le Collectif Eveil Citoyen 974 est prêt à coopérer avec vous !

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Nouveau rassemblement

  1. Réunionnais en actions dit :

    celui qui lutte peux perdre mais celui qui ne lutte pas à déja perdu ! alors debout actions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s