A M. Michel Barnier, député européen

Solidarité-inter-génération                                                                  Association La Voix d’Or
Président : Daniel FAIVRE                                                                           Président : Phillipe Regnier
106 chemin Bois de Nèfles
97424 Piton ST LEU

et le Collectif Eveil Citoyen 974

A l’attention de M. Barnier, Député Européen,

Monsieur le Député,

Nous voulons tout d’abord vous remercier d’avoir répondu à mon post, sur votre mur.Bien que les mesures sociales ne remplaceront jamais un revenu décent, auquel nous devrions avoir tous droit, étant donné les milliards recueillis grâce aux impôts et taxes de toute sorte versés par la population, la lutte quotidienne de l’association ASIG et La Voix D’or, avec le soutien administratif d’Éveil citoyen 974, s’est orientée vers une population particulièrement vulnérables : les personnes âgées et les handicapés. Nous essayons à notre niveau de venir en aider aux plus démunis d’entre nous et  avec nos maigres ressources de parer à l’urgence, en effectuant un travail de terrain qui nous permet d’interpeler les pouvoirs publics locaux.

Vous nous avez demandé, comment puis-je vous aider ? Vous pouvez nous aider en soutenant nos actions et nos propositions auprès de vos collègues, en faisant comprendre à tous nos gouvernants que l’urgence est à leur porte et que la pauvreté doit plus que jamais, être la priorité du gouvernement. Cette pauvreté à La Réunion touche toutes les couches sociales et est encore plus grave chez nous qu’en Métropole.

Comment l’Etat peut-il s’investir dans la lutte contre la pauvreté pour les personnes âgées, les personnes handicapées, les malades incurables et les foyers dont les revenus frisent l’absurde dans une démocratie telle que la nôtre ?

Une entreprise comme la SNCF a su mettre en place des mesures spéciales (bien qu’imparfaites) pour les personnes âgées, sans se baser sur les revenus, (car ajouter de nombreuses conditions, coute plus cher en frais de gestion), en leur permettant de voyager moins cher, pourquoi pas l’État ?

Nous avons exploité d’autres pistes où l’État serait à son tour solidaire dans la lutte contre la pauvreté pour les populations les plus vulnérables : les personnes âgées, les handicapés, les malades incurables et les foyers vulnérables, dont les ressources sont inférieures au seuil local de pauvreté.

Nous avons un certain nombre de propositions (cliquez ici) qui devraient retenir votre attention et vous permettre de mettre en place des mesures véritables et fortes.

                                                                                                         Daniel Faivre, Philippe Regnier et Eveil citoyen 974

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s