Motion déposée au Bâtonnier

Hier, les membres d’Eveil citoyen 974 ont déposé une motion à M. Jean Claude Sainte-Claire, nouveau bâtonnier de Saint-Denis depuis le début de l’année. Nos membres ont pu le rencontrer et le bâtonnier s’est engagé à recevoir très bientôt une délégation d’Eveil citoyen 974.

                                                                                  Saint-Denis, le 30 janvier 2014

 A l’attention de Monsieur Le Bâtonnier, Jean Claude SAINTE-CLAIRE

Monsieur le Bâtonnier,

Contrairement aux idées répandues au sein de votre profession, les membres du Collectif Eveil citoyen 974 ne sont pas dans une démarche d’affrontement, mais essaient d’établir un dialogue constructif avec les partenaires locaux pour mettre en évidence les dysfonctionnements administratifs et judiciaires afin d’y apporter des solutions concrètes par des actions à tous les niveaux. Dans cette optique, nous faisons appel à vous dans la mesure où nous avons relevé des points qui méritent votre attention.

Nos adhérents ont signalé à plusieurs reprises les manquements des avocats dans leur dossier respectif, à Mme Sétama que vous avez remplacée depuis le 1er janvier 2014.

Les avocats sont couverts dans leurs activités par une assurance de responsabilité professionnelle obligatoire, ce qui constitue une garantie importante pour le client.

·         L’assurance en Responsabilité Civile Professionnelle (RCP) couvre les fautes que l’avocat pourrait commettre et causeraient un préjudice ou une perte de chance à son client ou à un tiers (ex. un délai a été dépassé pour entreprendre une démarche ou une action)

·         Une assurance obligatoire est aussi souscrite pour les fonds confiés à l’avocat et déposés sur les comptes Carpa.

Or, à La Réunion, il s’avère qu’il n’y a aucune garantie pour les clients dans la mesure où les avocats refusent purement et simplement de saisir leur assurance, envoient leurs clients « balader » et tout en connaissant la situation difficile de leurs client déjà aux prises avec la justice. Ils se permettent de les inviter à saisir la justice contre eux. Combien de nos adhérents se sont vus lancer avec défi par leur propre avocat : « vous n’avez qu’à me poursuivre si vous voulez ! »

Cette attitude répréhensible est à l’origine du fossé qui sépare aujourd’hui un nombre grandissant de justiciables et les avocats. Elle est aussi la source de la défiance envers les membres de la profession, profession qui souffre, aux yeux de nombre de justiciables d’une très mauvaise image, les attitudes débonnaires de certains jetant l’opprobre sur tous ses membres.

Nos adhérents ont saisi à plusieurs reprises la bâtonnière afin que les dossiers litigieux soient réglés sans avoir à saisir une nouvelle fois la justice, d’autant que les clients ont été dans l’obligation de régler les honoraires des avocats qui les ont purement et simplement « plantés » et ont refusé de les rembourser. La mauvaise foi d’un auxiliaire de justice est indubitablement une insulte aux valeurs qu’il est censé défendre. L’ancienne bâtonnière a communiqué aux clients floués l’adresse de la SCB (Société de courtages des barreaux) afin qu’ils la saisissent. Or, la SCB n’a jamais répondu favorablement à aucun justiciable alors que les fautes professionnelles sont avérées.

Nous vous demandons de bien vouloir contacter les justiciables listés ci-joints afin de reprendre leur dossier pour les transmettre aux assureurs et obtenir des indemnisations à la hauteur du préjudice.

D’autre part, nous avons constaté qu’un nombre grandissant d’avocats demande des honoraires pour une simple consultation, des honoraires pouvant aller jusqu’à 250 euros (1639 francs) qui dépassent à notre sens la normalité. Cependant, l’avocat étant libre dans la fixation de ses honoraires, le devoir d’information est une obligation.

Afin d’éviter aux justiciables les surprises et une perte de temps considérable dans la recherche d’un auxiliaire de justice, nous vous demandons de bien vouloir mettre à disposition des justiciables, la liste des avocats qui demandent des honoraires pour une simple consultation ainsi que le montant de ces honoraires.

Espérant une réponse rapide, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Bâtonnier, nos salutations distinguées.

 Eveil citoyen 974

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Motion déposée au Bâtonnier

  1. l'obeservateur dit :

    BRAVO BRAVO VOILA DE L ACTIONS

  2. ziskakan974 dit :

    Bonjour!
    comment choisir un bon avocat et comment être sûr qu’il va nous défendre, j’ai une liste, il y a 4 pages, il y a des avocats qu’on voit presque tous les jours à la télé, et d’autres là depuis des dizaines d’années, que je n’ai jamais entendu parler,
    j’en ai pris un au hasard, il a gardé mon dossier plus d’ 1 an sans l’ouvrir, un autre j’ai demandé si elle veut bien prendre mon dossier, çà fait 6 mois qu’elle ne dit pas oui, mais ne dit pas non non plus. etc etc
    Dans un autre dossier, l’avocat de la partie adverse ne respecte pas le calendrier pour les conclusions, , c’est toujours avec plus de 2 mois de retard, çà fait 3 ans que l’affaire traîne , et là, on nous retarde encore de 4 mois, le juge a redonné un nouveau calendrier.
    que faire???????, et que faire contre un avocat qui vous fait perdre une affaire alors que l’adversaire n’a ni preuve, ni argument ni qui quoique ce soit, tout repose sur l’inaction de mon avocat
    merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s