Gestion de crise par l’Etat

Comment l’État gère les crises au sein des services judiciaires ? Mutations et déplacements au menu…

79 % des français trouvent que la justice fonctionne mal, et la cerise gâtée sur le gâteau rassi, l’Europe dévoile, en début d’année, un rapport soulignant la corruption surtout, sans surprise, chez les parlementaires, et… chez les procureurs et les magistrats. Lire ATTENTION : Qui se sent morveux se mouche…

Que fait la France pour enrayer le phénomène rampant et de plus en plus présent à tous les niveaux de l’Etat ? L’espoir nous a effleurés très brièvement lorsque nous avons appris que Mme Taubira était membre d’honneur d’Anticor (association anticorruption). Mais nos espoirs ont bien vite été balayés. Rien de telle qu’une situation de citoyens victimes de l’Etat sous toutes ses formes pour prendre la mesure de l’état de délabrement de la garantie de nos droits les plus élémentaires.

Si votre adversaire a les moyens d’avoir le bras plus long que le votre, tout se monnaye semble-t-il dans ce bas monde et que vous, vous avez l’avantage indéniable de savoir communiquer… ce n’est pas le bras gangrené que l’Etat – à travers toutes ses institutions – va couper, mais votre propension à alerter. Les lanceurs d’alerte extérieurs à l’institution sont des révolutionnaires, des populistes ou des partisans du FN selon le goût du jour, des électrons libres qu’il faut faire taire. Et les autorités locales ont le goût du grandiose…  lire

Briser le tabou de l’hypocrisie légendaire institutionnelle, en exprimant simplement l’anormalité ou l’illégalité constatée dans le cadre de votre travail de fonctionnaire, est risqué. La prochaine promotion réservée par la hiérarchie est un départ urgent à la retraite. Si vous êtes trop jeune, la mutation ou la mise au placard vous apprendra à vous taire… Lire. Vous êtes une forte tête, vous communiquez, vous risquez la prison pour avoir brisé votre obligation de réserves. Lire

Si votre poste vous garantit une certaine immunité étant magistrat, attention à votre choix. Vous commencez à faire un peu trop de vagues dans les médias de métropole dans des affaires pas très reluisantes (visiter internet). La solution idéale trouvée par votre hiérarchie : vous avez gagné un bonus. La justice sous les bananiers ! Ne vous inquiétez pas trop, les justiciables là-bas… du gâteau ! D’ailleurs, vous allez tellement vous y plaire que vous allez tout faire pour y rester par la suite.

Vous demandez un poste sous les bananiers volontairement – mais vous êtes fou – : vous êtes droit, intègre, courtois mais intransigeant dans le travail de responsable que vous avez, vous êtes « une erreur de casting »- lire – pour les habitudes locales et pour des collègues habitués à faire comme ils l’entendent. Ils vont vous pousser vers la sortie : médiatisation à outrance, de souffrance au travail que vous provoquez, saisie du CHSCT, congés maladie pour dépression nerveuse, lettre à la Garde des Sceaux… Même si vous avez du soutien, c’est viscéral à l’institution, vous êtes muté. Les étapes : lire

Si votre poste vous garantit une immunité totale, vous êtes intransigeant dans vos enquêtes, vous ne laissez rien passer… Qu’est-ce que vous faites sous les bananiers ? Vous gérez des dossiers ultra, ultra-sensibles (pourquoi existe-il des dossiers sensibles dans la justice ?). Vous estimez que votre rôle est de manifester la vérité même si elle est douloureuse… Des tentatives de vous dessaisir de vos dossiers, quelques vagues ici et là. Vous vous rebiffez ? Attention, grosse affaire avec enquête rapide et rondement menée, direction prison. Pas pour trop longtemps, mais quand même… Lire

Le Procureur Muller avait demandé à plusieurs reprises l’intervention d’une inspection générale en raison des dysfonctionnements qu’il avait constaté au parquet de Saint-Denis. D’ailleurs, il s’était même fait un ennemi juré parmi les journalistes. La Ministre a éludé. Maintenant, le scandale fait trop de bruit. Les journaux locaux et nationaux mettent quand même en évidence la thèse du complot, d’une affaire qui embarrasse les gouvernants… Trop, c’est trop, tout devait se passer discrètement ! Promotion pour tout le monde. Bravo, messieurs, vous méritez votre récompense : Lire

Vous aviez le choix :

– Vous défendez les justiciables et victimes « petites gens » (avec des dossiers en souffrance depuis de longues années), vous êtes mutés d’office. Comme cadeau de départ, comme par un étrange hasard, vous avez une sale affaire sur le dos… lire

L’affaire Muller ! Pas assez grave pour faire des vagues. Il allait partir comme ça, et même pour redorer l’image de la justice, recherche anti-Muller désespérementLire

L’affaire Karki ! Un juge, en charge de dossiers sensibles dont un qui met en cause des fonctionnaires de police dans un trafic de drogue… Lire… Le juge est en détention provisoire après une enquête avec des éléments un peu… étranges…

Deux magistrats, deux hommes, qui voulaient faire leur travail en mettant le justiciable au  cœur de la justice, face à quelques collègues réfractaires soutenus par leur hiérarchie locale, ont été désavoués par les Ministres et le Président de La République, sans même que les procédures habituelles soient respectées… C’est un magistrat, délégué national du syndicat FO qui le dit… lire

Heureusement, les justiciables ne désarmeront pas et continueront de soutenir le Procureur Muller… Lire et pour le juge Karki – les membres d’Eveil citoyen 974 l’invitent d’ailleurs à rejoindre les victimes de la justice locale -, la surprise vient de plusieurs professionnels du droit à… Mayotte, lire. A la Réunion, un seul a mouillé sa chemise et se fait taxer d’intéressé… Lire

Mais rassurez-vous, si les justiciables ont suffisamment subi les affres de la justice pour penser que les complots, la justice coloniale… sont encore d’actualités, notre ardent défenseur d’une justice que peu ont rencontré est là, pour vous dire que tout va bien dans le meilleur des mondes… Lire

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Gestion de crise par l’Etat

  1. Franck dit :

    Bravo! la lutte est légitime pays des droits de l’homme sans Hommes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s