Journalistes agressés…

Le 15 septembre 2012, deux journalistes dont une du Journal de L’Ile ont été pris à parti par des partisans échauffés du député maire Thierry Robert, rassemblés devant la Préfecture de Saint-Denis. Cette agression avait soulevé l’indignation générale et une plainte avait été déposée par les journalistes concernés. Nous avons appris que plus de 2 ans après, l’affaire est classée sans suite.

Eveil citoyen 974 s’associe à l’indignation que provoque les classés sans suite localement, surtout lorsque des éléments irréfutables ont été apportés pour permettre aux enquêteurs et aux magistrats de manifester la vérité. Les membres et les adhérents d’Eveil citoyen 974, ne connaissent que trop bien ce sentiment qui les a amenés devant les portes du palais de justice pour exprimer leur révolte et interpeler le « nouveau » Procureur, alors que leurs dossiers dormaient depuis plusieurs années dans les tiroirs.

Nous continuons de dénoncer les dysfonctionnements au niveau de la justice locale et nous avons reçu le soutien de toute la presse locale, qui, par la diffusion de l’information a permis la prise de conscience générale de l’opinion publique… Nous avons eu à faire à des journalistes très professionnels la plupart du temps et notre expérience de victime de la « justice » dans son ensemble, nous permet d’inviter les journalistes à nous rejoindre.

Notre expérience à travers les nombreux dossiers qui nous ont été confiés, les nombreux témoignages que nous avons recueillis, et nos dossiers personnels nous permettent aujourd’hui d’orienter, de conseiller, de soutenir, ceux et celles dont le statut de victimes n’a pas été reconnue par la justice. A ce propos, avant de mettre en cause les magistrats, nous conseillons à tous de vous faire remettre une copie de tout le dossier instruit. Il ne faut pas oublier que les décisions se font à partir des éléments d’enquêtes, c’est d’ailleurs pour cette raison que nous nous sommes directement adressés à M. Muller lorsqu’il était en fonction. Et nous pouvons vous assurer que des enquêtes ont été ouvertes suite aux éléments que nous lui avons directement transmis.

En aparté, et au risque de nous faire fustiger comme cela a déjà été le cas, des dérapages sont toujours possibles et pas forcément réalisés lorsque les journalistes sont amenés à suivre des affaires. Nous avons le sentiment que le procureur a été « pris à parti » depuis sa prise de fonction, pas seulement par certains de ses collaborateurs, mais aussi par un journaliste, lire, ce qui ne nous semble pas du tout dans la démarche habituelle professionnelle des journalistes locaux. En faisant d’ailleurs quelques remarques à ce sujet, nous avons eu la surprise de découvrir un édito incendiaire… Lire

Si la justice est idyllique à La Réunion pour certains – l’interview d’un magistrat nouvellement à la retraite parue dans le JIR du 4 juillet 2014 – et lire, nous respectons l’avis de chacun et nous ne nous permettrons pas d’épiloguer. Cependant par soucis d’impartialité, nous demandons à ce que notre avis ne soit pas incendié par un journaliste. Votre expérience de justiciables aujourd’hui, vous amène aussi à questionner les méthodes de la justice locale et nous comptons sur vous pour diffuser une information régulière à ce sujet, pas seulement orientée vers le procureur Muller, le profond malaise animant la justice et les justiciables perdurent depuis des décennies,  pour que les choses changent et aillent dans le sens d’une meilleure administration de la justice.

Le déni des dysfonctionnements ne permettra jamais aux choses de changer… La politique de l’autruche ne fait pas partie de nos habitudes. C’est pour contrer ces dénis que nous comptons tous sur vous… Nous restons à votre disposition pour votre dossier d’agression…

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s