Et si la pauvreté n’était…

Et si la pauvreté n’était pas une fatalité ?

revenu de baseA lire les commentaires sur l’article de zinfos974 Lire à propos du revenu de base, le réunionnais est un gratteur de F… né. Ceux qui ne travaillent sont tout simplement des paresseux, des inutiles, des parias… et ils sont incapables de faire autre chose que de regarder des télénovélas pendant que les autres travaillent. Cette idée réductrice de la capacité humaine à s’occuper quel que soient les circonstances, est quelque peu navrante.

Il est vrai que ce ne sont pas les faits divers qui tiennent une large place dans l’actualité locale, les rubriques des chiens écrasés dans les journaux locaux qui vont aider les réunionnais à évoluer vers des modes de pensées qui font déjà leur place dans le monde. Merci à internet pour ce faire. N’en déplaise à ses détracteurs, le revenu de base est la seule solution pour lutter contre la pauvreté et pour permettre une répartition des richesses plus justes.

Les principes sont simples : Lire. Encore faut-il bien comprendre que ce n’est pas un encouragement à la paresse ; L’homme n’est pas un paresseux de nature, il a besoin de bouger, de créer, d’échanger, d’exister à travers des activités rémunérées ou pas. Les mères de famille qui ont préféré rester à la maison pour s’occuper de leurs enfants, n’ont pas le temps de s’asseoir. Beaucoup de femmes vous diront qu’elles préfèrent 100 fois aller au travail que de rester chez elle : non pas parce qu’elles s’ennuient, mais simplement parce que rester à la maison, c’est travailler non stop toute la journée. Il y a toujours quelque chose à faire à la maison.

Les retraités qui ont des revenus qui leur permettent de profiter pleinement, ne sont jamais chez eux. ils sont encore plus occupés que lorsqu’ils étaient au travail. Beaucoup s’investissent dans les associations, s’inscrivent dans des groupes de voyages… Ceux qui ont été agriculteurs continuent de cultiver, selon leur état de santé, leur petit carré de terrain. Pas pour manger, pour s’occuper, pour partager avec la famille. Qui a dit que l’homme est un paresseux ?

Ceux qui ne connaissent que « boulot, maison, dodo avec un gros l’auto », ne connaissent pas le sens réel de la pauvreté. Un regard condescendant en voyant une image de bidonville à la télé : mon Dieu, comment ils font pour vivre là-dedans ? Banna y fé pitié… Et après ? Tout le monde n’est pas fils de fonctionnaires à La Réunion, les fonctionnaires étant la référence pour les gros salaires. Et pourtant, même les fonctionnaires ont du mal à boucler les fins de mois : ils paient de lourds impôts.

La chaine de télévision Arté a ouvert un débat à ce sujet… Voir. Le New-York times en parle. Pour ceux qui, au lieu de « gratter » pendant qu’ils étaient au chômage, ont profité pour réapprendre et parfaire leur anglais… Lire, Même en Suisse qui est un pays riche, l’idée est née et fait son chemin.

Bref, il y a ceux qui tout en pleurant parce qu’ils paient des impôts, préfèrent continuer de payer pour permettre aux élus, qui se sucrent au passage, de financer les aides pour lutter conte la pauvreté tout en l’utilisant comme argument électoral. Alors, continuez de payer les impôts pour financer les caf, les assedic, la santé, la retraite, les aides sociales, l’aide juridictionnelle, dans tous les organismes, la solidarité nationale que seuls les citoyens paient… Combien nous coûte la pauvreté ?

Nous avons choisi de lutter contre la pauvreté et de croire en la capacité de l’homme de savoir utiliser un revenu de base pour créer et non pour « gratter »… Signez la pétition

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Et si la pauvreté n’était…

  1. fabrice dit :

    bravo ! voila une solution , qui dit Mieux ????

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s