Justice : Pas de paix pour…

Lieu : A l’ile de La Réunion… La République Bananière… Intense (Lire)

Contexte de l’affaire : une prise de fonction dans un climat d’hostilité de quelques membres du parquet dont il devient chef.

Ses erreurs :
– Vouloir remettre les justiciables au cœur de la justice,
– Le strict respect des procédures pour le respect des justiciables,
– Etre à l’écoute du justiciable réunionnais,
– Exiger la qualité du travail,
– Interdire l’accès de la salle des pas perdus aux journalistes de la presse écrite locale pour le respect du secret d’instruction,
– Ne pas vouloir alimenter la polémique autour de lui dans les journaux en répondant aux journalistes (avec raison d’ailleurs au vu de la partialité de ces derniers),
– Tenir tête au parquet général en refusant qu’un dossier de Mayotte soit dépaysé à La Réunion,
– Ouvrir des dossiers gênants impliquant des auxiliaires de justice…

Méthode adverse :
– Pression médiatique désastreuse et régulière,
– Description du personnage : autocrate, brutal… avec des méthodes de flicage…
– Mettre en branle le grand jeu : CHSCT, dépressions nerveuses sévères, réactions vives systématiques et systématiquement médiatisés…
– Mutualisation des syndicats,
– Ecrire à la Ministre pour demander son départ,

Résistance :
– Refus des intimidations et des pressions
– Refus de partir malgré la pression,
– Refus d’accepter une mutation,

Chute :
– Défection du soutien de la hiérarchie nationale,
– Un mystérieux corbeau au sein du palais de justice,
– Le mail vise le délégué syndical s’opposant… au procureur,
– Mutation forcée pour raison de services,

Finale :
– L’enquête menée par la police de La Réunion pointe du doigt le procureur : saisie de son ordinateur, UNE des journaux…
– APRES l’enquête faite à La Réunion, l’affaire est dépaysée,

Mutation forcée pour le Procureur, mais la Ministre de la justice n’est pas dupe… Vague de mutation au sein des palais de justice de La Réunion.

Mis en examen le 26 novembre dernier par un juge parisien, notre cher procureur, que nous soutenons toujours, continue donc de subir les conséquences de son passage d’une année au parquet de Saint-Denis. Ses pairs de La Réunion ont qualifié son passage à la tête du parquet « d’année noire ». Pour le Procureur et sa famille, son passage à la tête du parquet de La Réunion est pire qu’un cauchemar qui marquera toute leur vie… Croit-il encore en la justice ?

Tiens en parlant d’enquête à La Réunion… l’avocat P. Creissen porte une plainte pour faux et usage de faux en écriture publique… Lire

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s