L’avocat P. Creissen

Dans son affaire de violences sur son voisin lire, en 2008 pour laquelle il a été condamné à 4 mois de prison avec sursis, L’avocat P. Creissen porte une plainte pour faux et usage de faux en écriture publique, contre les policiers chargés de l’enquête, qui ont établi un procès-verbal lors de sa garde à vue où ils ont mentionné des propos racistes à leur encontre.

Or, l’avocat soutient qu’il n’a pas prononcé des propos racistes dans le commissariat. Ce PV, faisant partie des pièces sur lesquelles se sont basées les juges pour prendre leur décision, l’avocat porte aussi plainte contre les magistrats notamment l’ancien procureur Bometon et le juge d’instruction Noailles…

Quand on sait que les PV sont la base de travail des magistrats et des juges…

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s